— Parle, J'écoute.

Archive
Tag "gagner plus"


Travailler plus c’est gagner plus… En théorie, quelqu’un nous l’a dit !

Et dépenser moins (ou plus intelligemment), n’est ce pas gagner plus ?!

Bis repetita de ce que vous avez déjà entendu mais jamais appliqué… Ayez la possibilité de gagner un petit peu en indépendance financière en maitrisant vos dépenses…

Bien souvent, gagner plus d’argent équivaut à :

- Jouer sur sa productivité : mettre plus de temps dans son activité (professionnelle) afin d’augmenter le résultat du produit temps X revenu (revenu)…

C’est une façon de voir les choses qui, bien que contestable, a son résultat.

- Une autre possibilité est de changer d’activité afin de trouver un meilleur rendement (revenu horaire supérieur) sans pour autant faire beaucoup plus qu’avant… Possible aussi, mais l’augmentation vaudra-t-elle vraiment le coup ?

Pour ma part, mon objectif tend (un jour, je l’espère) à l’indépendance financière. Mais, l’indépendance financière réside-t-elle seulement dans la capacité à générer toujours plus de ressources ? Oui et non…

Oui, en générant des ressources supérieures vous disposez en théorie de plus de cash…

Mais, ne vous est-il pas arrivé de vous demander pourquoi mêmes les personnes ayant un salaire dit « confortable » aient les mêmes réflexions que les ménages « moyens »…

A savoir :

« Je ne suis pas sur de pouvoir finir le mois… »

Regardez maintenant le graphique à votre gauche, quelle différence entre Xavier, Walter ou Bernard ?

Relativement à leur rémunération: aucune.

Il est vrai que ces individus n’ont (normalement) pas les mêmes conditions de vie… mais bien du fait que leurs rémunérations soient différentes, la capacité (en pourcentage) à dégager des économies de ce que vous gagnez est la même pour ces trois personnes.

Parce que bien souvent nous omettons une chose : la capacité de se dégager de « nos » besoins qui puisent continuellement dans nos ressources.

Comment faire ?

1) Devenir « RADIN » : dépenser peu (mais pas forcément malin), passer à côté de certains plaisirs par avarice. Pourquoi pas? (Je ne conseille pas)

2) Ou contrôlez vos dépenses et mener une réflexion sur vos besoins.

Lister globalement vos dépenses.  Loyers, Transports, Téléphonie, Internet, Loisirs… tout doit y passer.

Posez vous les bonnes questions sur ces dépenses : Combien de temps mettez vous pour arriver à votre lieu de travail ? Habitez-vous loin ? Est-il préférable de prendre une carte de transport annuel, d’y aller en voiture ou même d’envisager un déménagement ?

Peut être le résultat de l’addition : logement + transport est trop important en temps et donc en argent !

Concernant vos habitudes de téléphonie, êtes vous plus SMS ou communication vocale ? Appelez-vous réellement beaucoup lorsque vous êtes hors de chez vous ?

Autant de questions qui doivent vous permettre d’étendre votre raisonnement au maximum.

De mon point de vue, la meilleure approche est de raisonner par catégories de dépenses. Voici, comment pourrait se résumer les catégories (dans mon cas)

-       Vie familiale et professionnelle = Logement, Transport

-       Divers, Loisirs = Voyages, Activités sportives et culturelles

-       Services, communications = Télévision, Internet, Téléphonie (fixe, mobile)

-       Etc…

Vous devez ensuite fixer votre budget, c’est à dire répartir la somme qui vous reste (après économie, investissement…) dans vos différentes catégories de dépenses. A vous de travailler au mieux, pour donner plus de budget à vos priorités, réduire les consommations « futiles ».

Voici un exemple succinct (tiré de ma propre expérience) :

Face aux dépenses assez importantes que je faisais chaque mois, j’ai tout d’abord fait un focus sur mes charges (que j’ai jugé) importantes compte tenu de leur réelle utilisation.

Abonnement téléphonique 70€

Mon abonnement était peu adapté à mon utilisation (beaucoup moins axée sur les communications voix que me le permet mon abo). J’ai changé de formule qui me coutait maintenant 45€ par mois.

70 – 45 = 25 x 12 =            300€ retenu à l’année

Dépenses gasoil 60€

Compte tenu de mes déplacements en voiture très court, j’ai restreint son utilisation au déplacement long ou peu accessible en transport.

Résultat des courses, je n’utilise maintenant que 25 à 30€ par mois concernant ces dépenses… et encore 300€ retenu annuellement.

Je parle ici que de petites dépenses, mais vous pouvez voir qu’en ayant une réflexion sur mes différents postes de dépenses, je gagne 600€ annuel !

Réduire ses dépenses n’équivaut pas pour autant à vivre en se contraignant !

Si vous avez le projet d’acheter une moto et que vous avez deux voitures… peut-être ne vaudrait-il pas en vendre une ?

Si vous décidez de ne pas partir en vacances, vous pourrez sans doute offrir quelques activités supplémentaires à vos enfants. Tout est question de choix.

Ne soyez pas happé « bêtement » par la société de consommation…  Parfois, il vaut mieux acheter une paire de chaussure luxueuse et de qualité que dix paires bas marché à moindre coût !

Réduire ses dépenses pour mieux économiser, ne plus vivre que de ses besoins mais aussi de ses envies (les vraies !), vivre un peu plus libre et avec la sécurité d’en avoir sous la main….

Ce constat est d’autant plus indispensable dans les périodes de crise.

Et de vous rappeler que LA RICHESSE N’EST PAS SEULEMENT LIEE A VOTRE SALAIRE (VOTRE FORCE DE TRAVAIL)…

Read More